Le principe de fonctionnement d’Emrys est simple : on remplace la carte bleue par des chèques Cadhocs.

Pourquoi ? Parce que votre CB ne vous rapporte rien. On peut même dire que dans 95% des cas, elle vous coûte… et même cher.

Pourquoi les Cadhocs ? Parce que les achats mutualisés des dizaines de milliers de membres d’Emrys permettent à la coopérative d’obtenir des remises auprès de Cadhocs, à hauteur de 5% du montant des chèques cadeaux commandés. Ainsi, à chaque tranche de 300€ de Cadhocs commandés par un adhérent, Emrys perçoit une commission de 15€, qui est ensuite redistribuée aux membres.

70% des sommes ainsi récoltées par la coopérative sont réinjectées dans le système de fidélité d’Emrys. 35% reviennent au membre, et constituent les tampons qui rempliront les cartes de fidélité. Les autres 35% sont distribués aux parrains et marraines, sous forme de crédits d’achats, pour les rétribuer de leur travail de recrutement et de formation du membre.

Mais quelque soit le destinataire et la forme que prennent ces reversements, ils alimentent le système :

-Les tampons reçus par le membre lui permettront de progresser vers l’obtention de ses crédits d’achats

-Les crédits d’achats versés aux parrains-marraines seront utilisés pour consommer « gratuitement », ou acheter de nouvelles cartes pour recruter de nouveaux adhérents…

Emrys met en place un cercle vertueux. Chacun tire un bénéfice de ce fonctionnement, avec un seul objectif : redonner du pouvoir d’achats aux consommateurs !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *